Préférences de logement: où vivre le mieux

Article du 19.05.2022
Préférences de logement

La centralité, l'image et d'autres facteurs encore jouent un rôle dans le choix du lieu de résidence optimal. Cependant, en fonction du type de ménage, différents critères d'emplacement seront évalués différemment – toutes les communes ne présentent donc les mêmes attraits pour tous.

 

En Suisse, lorsque l'on déménage, on ne va souvent pas loin: près de la moitié des foyers emménagent au sein de la même commune ou dans une commune voisine. C'est compréhensible, dans la mesure où on est lié à une région, par exemple par des contacts sociaux ou un réseau professionnel. Mais de telles attaches finissent généralement par se délier lorsque l'on déménage dans une autre région. C'est alors que les critères relatifs à la situation des communes de résidence potentielles prennent toute leur importance.

 

Le choix du nouveau lieu de résidence vient au terme d'un processus de réflexion au cours duquel les membres du foyer pèsent les avantages et les inconvénients de différents endroits. Des enquêtes et des études ont permis de déterminer les critères d'implantation qui jouent un rôle dans ce processus. Ces critères sont eux-mêmes pondérés différemment en fonction du type de ménage. Dans la recherche d'un logement, un couple plus âgé fixera par exemple des priorités différentes de celles d'un célibataire de 30 ans. Les caractéristiques socio-économiques telles que le statut, la profession, le revenu ou le style de vie ont également une influence sur les préférences de résidence. Les ménages individuels accordent plus de poids à l'offre de transports publics que les ménages traditionnels de la classe moyenne, qui quant à eux accordent plus d'importance à l'image et à la stabilité des conditions de logement.

 

L’indice qui permet un classement des communes

En Suisse, les principales caractéristiques locales sont connues sur l'ensemble du territoire et peuvent être calculées pour chaque commune. Les données nécessaires pour ce faire se répartissent entre indicateurs à grande et à petite échelle. La première catégorie concerne principalement les questions de centralité. Le choix du lieu de résidence est également déterminé par l'accessibilité aux services et aux installations du quotidien : l'accessibilité du lieu de travail est à cet égard particulièrement importante. Quant aux indicateurs à petite échelle, c’est l'environnement immédiat du logement, l'image et le voisinage qui sont au centre des préoccupations.

 

Fahrländer Partner Raummentwicklung (FPRE) a mis au point un indice du logement et de la qualité de vie (WLQI - Wohn- und Lebensqualität-Index) pour chaque commune suisse, ce qui permet une comparaison à l'échelle nationale. Résultat: aucune commune suisse n'est peu attractive, chacune présente des avantages et des inconvénients.

 

Pour les familles traditionnelles de la classe moyenne, par exemple, ce sont les communes qui offrent la combinaison d'une bonne accessibilité et d'une atmosphère rurale qui sont les plus attractives. Ces communes disposent généralement de hauts standards en matière d'environnement, avec des espaces naturels plaisants et une urbanisation modérée.

 

La centralité, critère important – mais la campagne attire aussi

Par rapport à la moyenne nationale, les communes situées dans les zones d'influence des grands centres urbains présentent de très bons résultats. Les villes elles-mêmes sont particulièrement attrayantes pour les ménages individuels et jeunes. Mais il y a bien sûr aussi des personnes qui apprécient le charme tranquille de la campagne.

 

En fin de compte, lorsqu'il s'agit de déterminer le lieu de résidence idéal, chaque ménage accorde une importance différente à ces facteurs. Les bons courtiers connaissent les avantages et les inconvénients des différentes communes et peuvent vous aider à trouver le lieu de résidence qui vous conviendra le mieux.

 

Des communes attractives

L'indice WLQI montre qu'il existe des communes très attractives dans toutes les régions du pays. Voici une sélection de quelques communes suisses particulièrement appréciées de certains types de ménages:

 

Lausanne, VD

La ville de Lausanne, qui compte 140'202 habitants, séduit par sa centralité, sa bonne desserte en transports en commun ainsi que son ensoleillement et sa situation sur les rives du lac Léman. Ce mélange est très populaire chez les jeunes célibataires et les couples ouverts d'esprit.

 

Walchwil, ZG

La commune de Walchwil, au bord du lac de Zoug, compte 3'820 habitants et offre des paysages idylliques et un accès au lac. En outre, la proportion de ménages de classe supérieure y est plus élevée que la moyenne nationale. La ville de Zoug est accessible en 12 minutes en voiture. Ce sont des conditions très attractives pour les familles traditionnelles de classe moyenne.

 

Ennetbaden, AG

Ennetbaden compte 3'486 habitants et fait partie de l'agglomération de taille moyenne de Baden-Brugg. La commune se distingue avant tout par une bonne desserte en transports publics et une image positive. La commune est appréciée, entre autres, par les jeunes célibataires et les couples bourgeois et traditionnels.

 

Hettlingen, ZH

Hettlingen compte 3'101 habitants et se trouve près de Winterthour. Outre la proximité de cette ville, la stabilité de l’urbanisation joue également en faveur de Hettlingen. On attend certes une croissance importante de la demande, mais en raison du nombre limité de zones constructibles, une forte augmentation de la population n'est pas envisageable dans un avenir proche. C'est une situation appréciée par les célibataires et les couples, d'âge moyen ou plus âgés et ouverts d'esprit.

 

 

Partager sur