Vendre ou louer sa maison: avantages et inconvénients

Article du 13.09.2021
Vendre ou louer sa maison: avantages et inconvénients

La plupart des propriétaires conviendront que vendre une maison n'est pas chose aisée. Les prix de l'immobilier ne cessent d'augmenter, ce qui pose la question de savoir s'il vaut mieux vendre ou louer. Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Une propriété immobilière est un bien convoité. Selon les régions, les prix des maisons individuelles et des appartements ont presque doublé en Suisse au cours des 20 dernières années, les prix actuels des maisons unifamiliales étant plus élevés que jamais. Selon les dernières statistiques publiées par la société de conseil en immobilier Fahrländer Partner AG, les prix de vente ont augmenté de 1,5% entre le premier et le deuxième trimestre de cette année, et de 7,5% par rapport à la même période de l'année dernière. Les prix de vente des appartements ont augmenté de 3,8% depuis la mi-2020, et ce sont les propriétaires qui profitent de cette évolution.

 

Nos agents immobiliers vous offrent les conseils suivants: «même si le marché immobilier est en plein essor et que les propriétés sont perçues comme une denrée rare et précieuse qu’il faut conserver, c'est une bonne idée de vendre dès aujourd’hui et de léguer une partie des profits réalisés à ses enfants ou petits-enfants». Il n'est pas toujours facile de prendre la décision de quitter sa maison, car elle est associée à des émotions et des souvenirs. Cependant, à partir d'un certain âge, un bien immobilier peut devenir un peu trop difficile à gérer, par exemple s'il comporte un grand jardin. Le produit de la vente d'une maison peut servir à l'achat d'un petit appartement, être réinvesti autrement, ou peut également s'avérer utile pour concrétiser un projet longtemps rêvé.

Effort pour les propriétaires

Une autre option se présente pour les propriétaires: conserver leur propriété et la mettre en location, ce qui comporte cependant certains inconvénients. Il ne faut pas sous-estimer le temps et les efforts consacrés à la gestion d'un bien, ni l'argent investi: il faut prévoir des réparations, faire le suivi des loyers, gérer les quittances. Les locataires feront parfois des réclamations qu'il faudra traiter. Les changements de locataires entraînent également une charge de travail supplémentaire. Il ne faut pas non plus oublier que la location d'une maison peut lui faire perdre de la valeur: en effet, les locataires ont tendance à moins s'occuper d'un bien qui ne leur appartient pas. Les propriétés qui ont besoin d'être rénovées et remises en état engendrent des coûts importants et peuvent entraîner des difficultés financières si le propriétaire ne dispose pas des réserves nécessaires. En avoir assez d'être bailleur n'est pas une raison valable pour résilier un contrat de location. Il faut tenir compte de certains délais. Il est possible que le locataire conteste la résiliation du bail et la retarde ainsi. Quiconque n'est pas prêt à faire face à de tels tracas devrait plutôt envisager de vendre sa propriété.

Le bien reste dans la famille

La location présente elle aussi des avantages: le bien immobilier reste dans la famille. Il pourra toujours être utilisé plus tard à des fins personnelles et les générations futures pourront également en bénéficier. Un autre point positif de la location est le revenu régulier généré sur le long terme. Cependant, il faut réserver une partie de ce revenu pour l'entretien de la propriété. Un autre argument en faveur de la location est la possibilité d’investir les revenus locatifs, par exemple pour la prévoyance vieillesse. La location est une bonne option pour les personnes à la recherche d'une source de revenus continue et à long terme, et qui n'ont aucune objection à investir du temps et de l'argent pour gérer la location. La question fondamentale reste la suivante: dois-je vendre ou louer ma propriété?

 

C'est une question qui se pose également si quelqu'un a hérité d'un bien et n'a pas l'intention de l'habiter. Ce qui semble être un «cadeau» peut ainsi se transformer en fardeau. Si vous faites partie d'une communauté d'héritiers, il est souvent difficile de diviser la maison héritée de manière égale entre les différentes parties. Dans ce cas, cela peut valoir la peine de vendre le bien hérité et de diviser le produit de sa vente entre les parties.

Accompagnement professionnel

Étant donné que les souhaits, les besoins et les situations de vie des propriétaires sont aussi uniques que leurs styles et conditions de vie, il est bon de discuter de toutes les questions relatives à la vente ou à la location de sa propriété avec un·e courtier·e en immobilier expérimenté·e. Grâce à leur expérience, leur expertise et un point de vue distancié, ils sauront vous offrir des conseils et un soutien précieux.

Partager sur